,

Les calories, je ne craindrai point!

les-calories-je-ne-craindrai-point-blogue-laugaunutrition

Avez-vous peur des calories? Occupent-elles une place de choix dans vos décisions alimentaires?

C’est en partie la culture des diètes et l’industrie des régimes qu’on peut remercier (ou pas) pour cette peur des calories et l’association fréquente de ces dernières avec la prise de poids. Pourtant, elles sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps! Explorons ensemble leur définition, leurs fonctions et pourquoi nous n’avons pas à les craindre.

 

Que sont les calories?

 

La calorie est une mesure d’énergie, comme le kilomètre est une mesure de distance. C’est le carburant qui nous permet de vivre et d’avancer. Les calories fournies par les nutriments, incluant les protéines, les glucides et les lipides, sont utilisées pour générer la chaleur et l’énergie nécessaire au fonctionnement du corps humain.

 

Voici quelques exemples des choses merveilleuses que notre corps accomplit grâce à ces fameuses calories:

  • Les poumons qui respirent
  • Le cœur qui bat
  • Le système digestif qui absorbe les nutriments
  • Le cerveau qui réfléchit
  • Le corps qui maintient sa température corporelle
  • Les tissus qui cicatrisent et se régénèrent (peau, cellules sanguines, etc.)
  • Les muscles qui s’activent quand on lave la vaisselle, donne un câlin à une personne chère ou fait une activité que l’on aime.

 

En réalité, environ 2/3 de nos besoins énergétiques sont pour le métabolisme au repos, c’est-à-dire uniquement le travail que notre corps fait pour nous garder en vie (sans autre activité)!

 

De combien de calories ai-je besoin?

 

Excellente question! La réponse n’est cependant pas simple…

 

Il existe de nombreuses formules mathématiques facilement accessibles pour calculer nos besoins. C’est ce qu’utilisent souvent les applications de perte de poids en considérant votre grandeur, votre âge et votre poids, entre autres. Par contre, ces formules ont des limitations MAJEURES, car plusieurs autres facteurs peuvent grandement influencer la dépense énergétique, dont:

  • L’activité physique :

→ Une personne débutante dépense plus d’énergie qu’un expert pour une même activité

  • La température de l’environnement extérieur :

→ Les températures extrêmes demandent plus d’efforts pour réguler notre température interne

  • Le stress :

→ Se sentir stressé et/ou vivre avec une maladie chronique peut demander plus d’énergie

  • Les changements hormonaux :

→ Comme ceux observés durant les différentes phases du cycle menstruel

  • La génétique :

→ Certaines personnes utilisent naturellement plus d’énergie tandis que d’autres l’emmagasinent plus facilement

  • La malnutrition et les jeûnes :

→ Par exemple, suite à un régime ou à un manque de nourriture

  • La masse musculaire

→ Le muscle est le tissu qui utilise le plus d’énergie

 

Bref, nos besoins énergétiques peuvent grandement varier d’un jour à l’autre et d’une personne à l’autre, donc il n’est pas possible de les calculer avec précision.

 

Devrais-je miser sur les aliments bas en calories?

 

Souvent, les gens vont penser à tort qu’un aliment riche en calories fait automatiquement prendre du poids. C’est faux. Notre corps utilise ces calories. D’ailleurs, les aliments sont complémentaires : certains en fournissent beaucoup alors que d’autres en contiennent peu. Par exemple, les légumes contiennent peu de calories, donc contribuent peu à nous fournir de l’énergie, mais fournissent une grande quantité de vitamines, minéraux et fibres. Le fromage, quant à lui, n’apporte pas de fibres, mais est riche en protéines et lipides, qui fournissent de l’énergie.

 

De plus, l’information disponible sur les étiquettes nutritionnelles a une marge d’erreur aussi grande que 20%! Considérez également ceci : la quantité de calories fournie par un aliment, comme une pomme, variera selon les conditions environnementales (comme la qualité du sol, la quantité de pluie et de soleil), la maturité du fruit, sa grosseur, sa variété, et bien d’autres. Donc, au final, on ne peut pas se fier à la précision de ces informations.

 

Comment sait-on alors comment manger?

 

Le corps aime être en équilibre. Il sait qu’il a besoin d’une certaine quantité d’énergie pour fonctionner de manière optimale et possède plusieurs mécanismes internes pour nous signaler ses besoins, incluant les signaux de faim et de satiété. Nous sommes tous le propre expert de notre corps et de ses besoins, à condition qu’on soit en mesure de l’écouter. Grâce à notre approche en alimentation intuitive et pleine conscience, nous pouvons vous aider à reconnecter avec ces signaux et ainsi reconstruire une relation de confiance et d’équilibre avec votre corps et la nourriture.

 

Danya Beauregard, Nutritionniste, Dt.P., RD